Articles, Main Articles, Main Articles (Fr), Networking, Preparation

Comment Trouver Un Stage Ingénieur en Australie Depuis la France ?

Cherches-tu un stage de césure / de fin d’études à l’étranger ?
L’Australie te plait et tu voudrais tenter l’expérience ?
Es-tu en école d’Ingénieur ?

/!\ Attention /!\ Ton temps est limité. Tu n’as que quelques mois pour trouver un stage: c’est peu pour décrocher un bon stage à l’international. Cet article va t’aider à en gagner.

Si tu n’as que 2 minutes, lis uniquement les phrases en gras: c’est un résumé de l’article 🙂 

Dans cet article, tu trouveras:

  • Les 3 difficultés qui bloquent 95% des étudiants dans leurs recherches
  • Les 3 solutions pour trouver un stage à l’étranger depuis ton école d’ingénieur en France.
  • Networking & Réseautage: qui contacter quand tu ne connais personne – et comment faire ?


Mais avant, commençons par une histoire, celle de quelqu’un qui te ressemble
et non un énième RH donnant des conseils corporate inutiles ou un journaliste Buzzfeed qui n’a jamais mis les pieds hors de France . 

Quand j’étais en 2eme année d’école, j’ai développé une passion pour l’Australie. Je voulais voir des kangourous, apprendre à surfer et nager avec les dauphins. En dernière année, je passe 6 mois à chercher un stage en Australie.

Je pensais avoir mes chances, faisant confiance à mon expérience de l’année précédente: sans aucun réseau, j’avais réussi à décrocher un stage en Corée du Sud et j’avais maintenant de belles références sur le CV (Total, General Electric, Junior-Entreprise). Tout me souriait.

Mais cette recherche de stage fut une débâcle, bien plus dure qu’imaginée: malgré des entretiens obtenus difficilement et de gros forcings (appeler des Directeurs directement sans rendez-vous), ça sera finalement sur une question de nationalité que je me verrai recaler un mois avant la fin des cours. 

Déçu, j’accepte alors un stage en France dans une compagnie minière, ancienne filiale d’Areva. Je vadrouille quelques semaines au Soudan – il y a fait aussi chaud qu’en Australie, mais la faune n’y est pas la même, les scorpions remplacent les kangourous. 

A la fin du stage, je pars en Australie, refusant une offre de CDI confortable dans des locaux en face de l’Elysée. Je n’attendrais pas la remise des diplômes: l’outback m’appelle.

Maintenant, j’habite à Sydney depuis 5 ans et je compte bien y rester. 

Ma passion: aider les Ingénieurs Français à trouver du travail. Depuis 3 ans, j’aide des francophones sur Sydney, Melbourne et Adélaïde. Parmi eux, de plus en plus de jeunes étudiants (Centrale, Mines, Ponts, X, Telecom, ESTP, …)  

D’où cet article: aider les étudiant Ingénieur à trouver un stage en Australie.

Revenons en donc au plus important: TOI.


– Tu cherches une expérience à l’international ?

– Tu veux améliorer ton anglais en étant en immersion ?
– Tu veux passer 6 mois en Australie ? Passer tes week-ends à la plage, découvrir l’un des plus beaux pays au monde, revenir en passant par Bali & la Thaïlande ?

Ton stage de reve t’attend!

Mais ça ne sera pas facile. Cet article n’est pas une solution magique “décroche ton stage super-bien-payé-à-l’autre bout du monde sans travailler” .. MAIS il te fera gagner du temps en te dévoilant les méthodes les plus efficaces pour ta recherche. Et je peux t’aider ensuite.

Tu vas te heurter à trois difficultés majeures, qu’il va te falloir surmonter pour atteindre ton objectif du stage à l’étranger. 

Les 3 difficultés qui bloquent 95% des étudiants 


Difficulté #1 Tu ne connais personne sur place
– ou presque. Peut-être as tu entendu parler du frère d’une amie qui est venu faire un “Working Holiday Visa” ici, travailler dans les fermes … mais pas de quoi t’aider.. 

Difficulté #2 Tous tes documents doivent être en anglais, notamment ton CV. C’est déjà compliqué de faire un CV en français avec peu d’expérience, maintenant il faut le traduire ! Tu dois y consacrer du temps pour un résultat incertain – ton CV est-il vraiment bon ? Répond-il aux codes australiens ? 

Difficulté #3 Il n’y (quasiment) aucun stage comme chez nous en Australie. En effet, les systèmes sont différents avec des stages locaux qui sont soit des stages-photocopieuses soit des périodes d’alternances. Impossible de postuler en ligne ou de trouver un point d’entrée dans les entreprises locales sur leur site ! 

La recherche de ce stage à l’étranger est difficile.

Pour y arriver, tu vas devoir te donner à fond. Faire partie des meilleur.es. Et avoir de la chance.

Ton moral est primordial: entoure toi des bonnes personnes pour tenir sur la durée.

Tu peux y arriver même si c’est difficile. C’est un challenge mais si tu es vraiment motivé.e, que tu es prêt.e à te remettre en question pour progresser, tu peux le faire. La vérité que l’on ne te dit pas (ou peu) en école, c’est que la recherche d’emploi, ce sont des compétences qui s’apprennent, comme le networking, le storytelling et la négociation.

Rassure-toi: tu n’as pas besoin d’être bilingue en anglais*, ni d’être un(e) génie ou major de ta promo. Il te suffit de travailler intelligemment – ce qui est simple lorsque tu es en école … car pour beaucoup d’étudiants, la recherche de stage est une notion nébuleuse, sans méthode. Donc si tu appliques les solutions ci-dessous, tu as tes chances!
* être capable de parler relativement facilement est néanmoins nécessaire

Clarifions d’ailleurs le type de stage ingénieur que tu peux trouver ici: c’est tout ce qui est possible pour un étudiant en grande école française: construction, mécanique, matériaux, chimie, physique, mais aussi conseil en stratégie, conseil en énergie, télécommunications, informatique, robotique … même l’industrie spatiale et les starts-up! 

Les 3 Solutions Pour Trouver Un Stage À l’Étranger

Voici les 3 meilleures approches pour trouver un stage ingénieur en Australie, par ordre d’efficacité. La 3eme est applicable pour tout le monde, les 2 premières sont spécifiques. 

1. Etre pistonné(e) par ta famille / tes amis 

Reste avec moi ! Même si tu penses que tu n’es pas concerné.e, il y a une subtilité que tu peux utiliser. 

Dans un premier cas, ta famille / tes amis connaissent des personnes sur place. Utilise cet atout ! Fais toi embaucher par tes connections, ou fais toi mettre en relations avec les personnes sur place.

Mais attention ! Pour ne pas faire honte à tes proches, tu veux être crédible face à leurs amis et tu dois donc être préparé.e. En pratique, cela passe par un CV Australien béton et un bon storytelling autour de ton projet. Pas d’excuse: même si tu ne sais pas ce que tu veux faire, il te faut une bonne histoire à raconter. 

Dans un deuxième cas, tu ne connais personne sur place … FAUX ! Ou plutôt: une de tes connaissance peut connaître quelqu’un sans que tu ne le saches. A toi de découvrir qui! 

En pratique: parle de ton projet à toutes les personnes que tu rencontres. La chance se provoque.

2. Convaincre une entreprise française de t’y envoyer 

Si tu as déjà travaillé pour une entreprise, cette approche te concerne – typiquement si tu as fait une césure ou une mission Junior-Entreprise. 

Utilise tes contacts dans l’entreprise pour te renseigner sur les besoins à l’étranger. Contacter directement les personnes basées localement, passant outre les process RH classiques. 

Je t’explique comment les contacter plus bas dans l’article. 

Une variante lorsque une entreprise te propose un stage long en France: la négociation en deux partie, la première en France, la deuxième à l’étranger. Par exemple, un stage de ce type tourne chez les Centraliens avec Schneider Electric, une première partie en france et une deuxième en Chine ou au Japon.

3. La débrouille: trouver par toi-même en te construisant un nouveau réseau 

Si tu es motivé.e, tu peux y arriver. 

Ce n’est PAS une méthode miracle: c’est un travail de longue haleine mais qui en vaut la chandelle. Il y a aura des périodes avec et des périodes sans. Et la vraie difficulté, c’est de tenir sur le long-terme, sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Etre bien entouré.e pour tenir est primordial.

Mais c’est une méthode qui marche, notamment car elle est basée sur une approche pragmatique réaliste, de tests et erreurs, et d’itérations rapides.

Et je peux t’y aider.

Tu vas développer trois compétence qui te seront utiles toute ta carrière: le networking, le storytelling et la négociation.

Si tu veux vraiment y arriver, que tu es prêt.e à fournir les efforts pour grandir, te développer et apprendre, tu peux t’en sortir par toi-même. Il te faudra itérer de nombreuses fois, mais avec les bons outils et la bonne méthode tu pourras y arriver en plusieurs semaines . 

D’où l’intérêt d’être accompagné.e par un coach. Un expert qui te donnera les outils pour que tu ailles 100 fois plus vite. Qui te redonne confiance en toi quand il le faut. Qui te donne le coup de boost pour réussir cet entretien qui fera la différence. 

Commençons par le “networking”.Quand tu commences, le “réseau” est l’ensemble des personnes qui peuvent te donner un coup de main.

A toi de contacter aujourd’hui les personnes qui t’aideront demain. Tu as une chance extraordinaire : tu appartiens à la communauté des ingénieurs français. Utilise la.

Networking & Réseautage: Qui Contacter Quand Je Ne Connais Personne ? 

Pour développer ton réseau depuis le niveau zéro en école d’ingénieur et en cherchant un stage, tu peux contacter 3 types de personnes (dans la réalité il y en a plus, mais c’est ceux la qui apportent 99% des stages pour des élèves ingénieurs): 

Qui contacter? 

  1. Les élèves de ton école qui sont partis à l’étranger 
  2. Les élèves des autres écoles d’ingénieurs qui ont fait un stage en Australie l’année précédente
  3. Les ingénieurs français installés en Australie

Tout de suite, trois autres questions se posent:
Où les trouver ? Comment les contacter ? Que leur dire ?
Et bien je vais y répondre tout de suite ! 

Où trouver les bons contacts ? 

  • LinkedIn est ton meilleur ami: tu peux trouver des centaines d’ingénieurs qui sont partis en Australie en moins de 2 minutes. Et tu peux les contacter directement sur le site. 
  • L’annuaire de ton école d’ingénieur et/ou les contre-rendus des stages des années précédentes (si existe dans ton école, ex: Centrale)
  • Les groupes Facebook étudiants de ton école (où les élèves font “passer” les stages d’une promo sur la suivante) 

Comment contacter des personnes que l’on ne connaît pas ? 

  • Par email ou par LinkedIn. Tu peux aussi les appeler, mais je te recommande de le faire uniquement dans un second temps.
  • Rapidement ! Ta recherche de stage est limitée dans le temps, tu n’as que quelques mois devant toi. Commence tôt : tu pourras construire des relations et apprendre de tes erreurs. Et donc trouver un meilleur stage !

Que dire aux personnes que tu contactes ?  

/!\ Attention /!\ Surtout, n’envoie pas:
Bonjour, je suis ingénieur à XXX je cherche un stage en … Est-ce que vous pourriez m’aider ?“ 

90% des étudiants envoient ce message et n’ont (quasiment) aucun retour.

Pourquoi ne pas envoyer cet email ? Car:
1) C’est impersonnel, un copier-coller qui ne précise pas pourquoi on écrit au destinataire spécifiquement: l’étudiant envoie le même email à des dizaines de personnes – et ca se ressent.

2) C’est vu et revu – tout alumni dans un pays côté va recevoir des dizaines de messages de ce type par an. Pourquoi toi plutôt qu’un.e autre ?

3) Cela fait sollicitation indésirable, voire une demande de charité égocentrique (“bonjour, moi … je … aidez moi ….”). Peut mieux faire !

En pratique, cet email marchera dans 10% des cas. C’est à dire que sur 10 emails envoyés, 1 personne te répondra – généralement celle qui te ressemble le plus (même école, association, …).  Et c’est peu ! Imagine que sur 10 emails envoyés, 8 te répondent: tu aurais alors beaucoup plus de chances d’avoir des entretiens avec l’une d’entre elles ! 

Mais alors, qu’écrire ? 

Un email qui prend en compte le lecteur et le met en valeur. Si tu arrives à donner envie à la personne de t’aider, tu as tout gagné.

En pratique, tu peux passer de:
1 entretien tous les 100 emails
à 1 entretien tous les 6 emails 

(les hypothèses pour étayer ces chiffres: 10% de retours + 10% de retours favorables = 1% taux de succès VS 80% de retours + 20% de retours favorables = 16% taux de succès, soit = 1 / 6.25).

Et maintenant, qu’est ce que tu fais ? 

Il est temps de s’y mettre !

Je te fais confiance sur ta capacité d’action: si tu es en école d’ingénieur, tu devrais savoir comment t’organiser, ne (pas trop) procrastiner et appliquer ce qu’il y a ecrit au-dessus. En plus, tu n’as pas le choix, tu vas devoir t’y coller ! 🙂

Mais tu peux encore rencontrer 3 problèmes: 

  1. Tu es au début de tes recherches et tu ne sais pas quoi écrire. Tu as bien trouvé quelques personnes qui ont eu des stages à l’étranger, mais que leur dire qui ne soit pas trivial ? Comment faire pour qu’ils aient envie de t’aider ?
  2. Tu as déjà contacté quelques dizaines (voire centaines !) de personnes mais n’aboutit à rien. Tu n’as pas beaucoup de retour, au grand max quelques réponses. Comment améliorer tes emails pour avoir plus de réponses ? Et que dire pour que ces réponses débouchent sur des entretiens ?
  3. Tu as peu confiance en toi et souhaite être rassuré.e, avoir une écoute et des conseils bienveillants pour enfin décrocher le stage que tu souhaites.

Dans ces trois cas, je peux t’aider.

Ecris-moi à thomas@dreamjobaustralia.com et dis moi: 

  1. De quelle école tu viens, ton background et joins ton CV (anglais et/ou français. Important: nomme ton CV: “CV_Prenom_Nom_Langue”, pour m’aider à le retrouver). 
  2. Ce qui t’intéresse comme stage (industrie/ domaine / type de job … plus tu es précis.e mieux c’est) et pour quand tu le cherches. 
  3. Quelles démarches tu as déjà fait: as tu essayé les solutions #1, #2 & #3 ci-dessus ? Idem côté networking. Envoie-moi un exemple d’email que tu as envoyé / penses envoyer. 

Je répondrai à toutes les personnes vraiment motivées.

/!\ Attention /!\ Je ne répondrai pas aux emails simplistes: si tu m’envoies juste un CV avec “CV” pour titre et un message sans explication autre que “Peux tu m’aider à avoir un stage en Australie ?”, je ne te répondrai pas. Je reçois des dizaines de demandes par mois et j’ai un job full time, je n’ai pas le temps de répondre à ce type d’email. 

Une dernière chose

Merci et bravo à toi d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! 

Si tu veux aller plus loin:
Améliore tes compétences en recherche de stage et de boulot grace a ces histoires vraies de networking, storytelling et de négotiation de job en Australie:
Story Cover, Trouver un Travail

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s